En continuant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Alter-Active - Création de site internet  à Grenoble

Vous êtes ici : Accueil Le blog

07 Nov

Lecteur de cet entrefilet publié par Alter-active, si vous êtes sur cette page à cet instant, alors que vous êtes au travail et que vous devriez faire tout autre chose, ne culpabilisez plus (totalement) : cette dernière décennie, la déconcentration s'est banalisée de manière galopante. Répondre à un sms, consulter ses mails toutes les 5 minutes, garder un oeil sur facebook tout en écoutant de l'autre oreille la conversation de 2 collègues à proximité dans son bureau "open space"… Sommes-nous devenus multi-tâches ? Ou bien nous dispersons-nous, tout simplement, en raison de trop nombreuses sollicitations ? Les technologies de l'information et de la communication semblent bien en donner un un sacré coup à la capacité de concentration du travailleur de bureau lambda. Alors, que faire ? Un article du Monde, publié le 24 octobre 2011 et intitulé Concentrez-vous!, apporte un éclairage sur cette question.

27 Oct

23 millions de Français auraient un compte Facebook, pourtant il est pourtant de bon ton d'exprimer à voix haute tout le mal qu'on peut penser de ce réseau social. Alors, pourquoi sommes-nous si nombreux à avoir ouvert - et à conserver - notre compte ?

Un article, publié dans le Magazine du Monde le 24 septembre 2011, apporte des éléments de réponse. Une vision plus complexe et plus fine de l'utilisation du réseau social se dessine, alimentée de travaux de chercheurs. Non, être sur Facebook ne fait pas (uniquement) de nous d'insupportables nombrilistes. Etre présent sur ce réseau, c'est aussi une façon d'entrer en relation avec les autres, de cultiver son capital social, d'échanger...

Consulter l'article "Facebook, le réseau qu'on aime détester" sur le site du Monde.

19 Oct

Que n'a-t-on pas encore dit des effets de l'informatique, du numérique et du virtuel sur les jeunes, la sociabilité des gens, la capacité à communiquer... ?

A rebours de certains préconçus, le Dr Xavier Pommereau, pédopsychiatre et spécialiste des adolescents en difficulté, utilise les nouvelles technologies d'une manière inattendue dans un exercice thérapeutique : un atelier de création d'avatars (des sortes de doubles numériques) permet à des jeunes en grande souffrance d'exprimer leurs non-dits et de reprendre pied peu à peu.

Selon le Dr Pommereau les écrans ne sont pas toujours nuisibles d'une part, et d'autre part la pédopsychiatrie doit pouvoir s'adapter aux nouvelles générations.

 Un article a été publié sur le sujet par le magazine du Monde du 15 octobre 2011, consultable ici : Des avatars sur le divan

13 Oct

Cette vidéo, à la fois amusante et intelligente, s'approprie les arguments marketing des technologies les plus récentes pour faire la promotion d'un outil de conservation et de transmission de l'information  antérieur à l'informatique : BOOK (le livre).

"Dispositif bio optique d'enregistrement des connaissances", BOOK fonctionne sans circuit électrique ni batterie, et ne nécessite pas de connexion Internet.

Compact, facilement transportable, n'ayant pas besoin d'être rechargé, BOOK peut être utilisé n'importe où.

Voir la vidéo sous-titrée en français

Cette vidéo a été créée par Leerestademoda (Leer est de moda : littéralement "Lire est à la mode"), un projet culturel espagnol dont l'objectif est la promotion du livre et de la lecture : http://leerestademoda.com/