Alter-Active - Création de site internet  à Grenoble

Vous êtes ici : Accueil Le blog Vu, lu, entendu Raconter la vie : un site Internet participatif pour donner la parole aux "invisibles"

Raconter la vie : un site Internet participatif pour donner la parole aux "invisibles"

17 Avr

Faire entendre la voix des sans voix, voilà le projet de ce site Internet participatif, initié par l'historien et philosophe Pierre Rosanvallon.

L'enjeu ? Rien moins que la démocratie. Comment construire un vivre ensemble lorsqu'on se connaît si mal les uns les autres, lorsque des écrans nous empêchent de connaître la réalité sociale de notre pays ?


Pour donner la parole à la majorité silencieuse (ou du moins, non entendue), Raconter la vie propose une solution originale, à la fois collection de livres et site Internet participatif. Le sociologue américain Howard S. Becker a consacré un long article de blog au projet Raconter la vie. En voici quelques extraits librement traduits par moi-même (avec mes excuses pour les approximations et les éventuelles erreurs d'interprétation) :

Que retenez-vous à la lecture de cet ensemble dispersé ? Plus que vous ne le penseriez. Les récits ne sont pas exceptionnels, ça n'est pas comme lire du Balzac. Pris à part, chaque récit présente un intérêt modéré, pas plus. Mais au fur et à mesure que vous les lisez, vous construisez ce que les psychologues appellent "apperceptive mass" : un faisceau de connaissances qui modifie votre vision des choses. Vous remarquez des choses que nvous n'aviez pas remarqué avant.
En d'autres termes, Raconter la vie enseigne aux lecteurs - un peu - des situations, difficultés, solutions, exaspérations, plaisirs et expériences particulières qui constituent le "ressenti" de parties de la société qui s'ignorent les unes les autres. Le souvenir des récits de certaines de ces personnes met en lumière des situations diverses, que les slogans politiques ou les théories sociologiques dissimulent habituellement. Et c'est là l'objectif de ce projet.
Innovation importante dans l'édition, Raconter la vie allie des livres d'une longueur inhabituelle dans l'édition commerciale et universitaire ordinaire à des récits beaucoup plus courts, qui auraient bien du mal à être publiés (...) Le projet sollicite et accepte des écrits de personnes qui n'ont sans doute jamais écrit auparavant, en tout cas certainement pas dans l'objectif d'être publié. Leurs travaux apparaissent aux côtés d'écrivains aussi reconnus que la romancière Annie Ernaux et d'autres dont l'écriture est le métier (…) Dans une période où les difficultés de l'édition conventionnelle posent question - où vont venir les nouvelles plateformes de diffusion des idées et de discussion ? Comment elles seront gérées et soutenues ? - Raconter la vie fournit un modèle potentiel.
Enfin, l'intérêt du projet pourrait bien résider en un modèle à suivre, une forme qui assouplit certaines des contraintes de l'édition conventionnelle actuelle, en accueillant les nombreuses personnes qui ont quelque chose à dire, mais qui ne trouvent personne pour les écouter. Une communauté d'édition composée de lecteurs qui sont également des écrivains, qui s'appuient les uns sur les autres pour s'exprimer et être entendus : cela ne changera pas le monde, mais cela permettrait de dépasser certaines limites actuellement quasi-infranchissables. Les lecteurs hors de France ne seront probablement pas intéressés par les détails de ces vies françaises, ou n'auront pas le bagage culturel pour le faire. Mais ils ont ce qu'il faut pour lire des histoires similaires dans leur pays, et pour les écrire également.

Raconter la vie : http://raconterlavie.fr/

Un résumé clair du projet sur Philomag : http://www.philomag.com/lepoque/breves/raconterlaviefr-le-parlement-des-invisibles-8753

Ordinary lives, Howard S. Becker : http://www.publicbooks.org/nonfiction/ordinary-lives